Hervé Deschamps

HERVÉ DESCHAMPS

 

UN DOUBLE HÉRITAGE DE TAILLE

Hervé Deschamps laisse à la Maison Perrier-Jouët un double héritage. Le premier est immatériel. Tout au long de sa carrière chez Perrier-Jouët, Hervé Deschamps a également cultivé une nouvelle dimension du rôle de chef de caves, celle d’ambassadeur, devenue incontournable pour de nombreuses maisons de champagne. Inlassablement, il a parcouru le globe pour faire rayonner la Maison à l’international. Sa personnalité et sa passion pour son métier lui ont permis de nouer des liens avec des spécialistes et des amateurs de vin en s’affranchissant des barrières de la langue et de la culture. Plus tangible, le second est tout aussi impressionnant. Hervé Deschamps laisse derrière lui deux cuvées emblématiques : Perrier-Jouët Belle Époque Blanc de Blancs et le Perrier-Jouët Blanc de Blancs classique. Ensemble, elles cristallisent le savoir-faire historique de la Maison en exploitant toutes les qualités du Chardonnay.

 

 La nature est l’origine de la vie, l’harmonie en mouvement. Je recherche l’inspiration dans la nature, et plus particulièrement dans les fleurs, pour enrichir les notes que je perçois lors des dégustations.

Hervé Deschamps
Hervé Deschamps
Hervé Deschamps and Séverine Frerson

UNE CONNEXION AVEC LA NATURE

Hervé Deschamps partage avec les fondateurs de la Maison Perrier-Jouët un amour pour la botanique. S’appuyant sur sa connaissance encyclopédique du sujet, il décrit les fleurs et plantes entrant dans la composition de chaque cuvée Perrier-Jouët avec une confiance et une précision exceptionnelles. Grand amateur de jardinage, il cultive avec fierté deux variétés d’anémones du Japon, l’une rose, l’autre blanche ; et c’est la fleur de cette dernière qui a été représentée par le maître de l’Art nouveau Émile Gallé sur les bouteilles de Perrier-Jouët Belle Époque.

 

UNE DÉGUSTATION BASÉE SUR LES SENS

Lorsqu’il déguste un vin, le premier sens qu’Hervé Deschamps utilise est la vue, pour évaluer la couleur, la vivacité du vin et la taille des bulles. La simple observation d’un champagne est très révélatrice et lui permet, pour commencer, de savoir s’il est vieux ou jeune. Il fait ensuite appel à son odorat. Pour lui, c’est le sens le plus parlant. Il lui permet de comprendre le vin. Enfin, ses papilles gustatives viennent compléter les notes qu’il perçoit ou non au nez, et lui donner des informations sur la plénitude, la structure et la personnalité du vin. Pour Hervé Deschamps, une dégustation réussie est une dégustation dont on se souvient.

 Ma cuvée préférée est la Perrier-Jouët Belle Époque Blanc de Blancs. Elle possède toute la fraîcheur et la pureté que je recherche dans un champagne.

Partager cette page